Votre chat mange-t-il halal ?

Par Al-Kanz

Après Vita Cat, nourriture halal pour chat, voici Muezza, le nouveau délice halal pour votre minet.

Après Vita Cat, nourriture halal pour chat, voici Muezza, le nouveau délice halal pour votre minet.

Muezza petfood halal

100 % halal, pas de nourriture haram (illicite) à la maison ni sur vos mains, goûtu, nutritif et bon pour la santé, ce sont les arguments avancés par le fabricant. Mais rien de très convaincant pour toucher spécifiquement les musulmans. D’où une argumentation en trois temps :

Are you worried about?
Handling haram food stuffs in the home
Storing of haram cat food in the home
Cross contamination within the kitchen

1- Vous êtes propriétaire d’un chat, mais vous craignez d’avoir de la viande non halal chez vous, viande qui pourrait contaminer votre cuisine.

Your cats saliva and fur contaminating your furnishings/carpets/beds after being fed on a haram diet.

2- La salive de votre chat qui aurait consommé de la viande non halal pourrait contaminer votre mobilier, vos meubles, vos tapis, etc.

Feeding your cat a complete balanced diet which is compatible with your religious beliefs.

3- Alors, il faudrait nourrir votre chat avec un produit alimentaire bon pour lui et compatible avec vos croyances religieuses. La solution ? Muezza* pure, évidemment. La marque est certifiée halal par… le certificateur de KFC Grande-Bretagne, le très particulier HFA (Halal Food Authority).

Un tel produit surprend a priori (un peu comme les oeufs halal). Malgré tout, il est possible qu’il réponde à un avis juridique bien précis, avis que nous n’avons pas réussi à trouver. Il y a bien cheikh Utheymin (ra) qui interdit l’achat de viande de porc pour nourrir son chat, mais seulement l’achat, pas le fait de nourrir son animal avec. En revanche, l’argument selon lequel la salive du chat rendrait impur tout ce que le chat toucherait avec sa langue semble nul et non avenu, d’après ce qui nous a été confirmé par une source savante.

Sur le fait même de vendre un tel produit destiné à un animal : on vend bien de la viande séparément mécaniquement, largement utilisée dans la charcuterie halal, aux musulmans, pourquoi pas vendre de la viande halal aux animaux ? Et puis, la VSM à l’origine, c’était de la petfood. La boucle est bouclée.

Source : Halalpetproducts

* le nom du produit serait tiré du nom d’un chat que le Prophète (saws) aurait eu. Malgré quelques recherches, nous n’avons pu vérifier l’authenticité de ce fait. Si quelqu’un en sait un peu plus…



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Elsevillano    

    Assalam Alykoum,

    Même ce billet prête à sourire je pense qu’il permet de resituer dans son contexte le fait que nous musulmans nous consommons de la viande halal.
    En effet si tout le monde a compris comment on rend licite le sacrifice d’un animal pour la consommation de sa chair, il semble que l’on perds de vue les raisons pour lesquels ont sacrifie selon nos rites. Tuer un animal pour se nourrir n’est pas un acte banal et ceux qui ont déjà assister à un sacrifice durant l’Aid al Adha peuvent en témoigner.
    Lorsque l’on voit de près ce genre de chose on se rends bien compte que l’on hôte la vie et je pense que si on y réfléchie on devra rendre comptes pour ce geste dans l’au dela.

    La où je veux en venir, c’est que même si il nous est permis de faire cet acte, c’est parce que c’est une nécessité et non un plaisir. Dans une société occidentale et son mode de consommation, nous perdons peu à peu cette réalité.
    Combien parmi la nouvelle génération de musulmans (ceux qui sont nés en France) peut prétendre qu’il sacrifie lui même l’animal qu’il va manger?

    Je pense que tout l’enjeu du halal se trouve au niveau de son l’industrialisation. On m’avait rapporté qu’un sacrificateur dans un abattoir de poulets devait respecter la cadence de 800 poulets tué … par heure (sur 7h journalier cela fait 5600 têtes)!!! Est il vraiment halal qu’une seule personne puisse égorger un poulet toutes les 4.5 secondes durant 7 heures?

    Mon but n’est pas de vous convertir en végétariens ou en végétaliens. Si le halal est devenu un marché juteux c’est que nous mangeons plus de viande que le français moyens (selon une certaine étude 30% de plus). Commençons par mangez moins et ensuite mieux.

    Pas besoins de cherchez midi à quatorze heures, allez voir votre bouchez du coin, demandez lui s’il sacrifie lui même sa viande.
    Sur le lien suivant vous pourrez lire un article sur un boucher qui exerce depuis 1987. Sa réputation de sérieux est fondée sur son engagement à choisir lui même ses ovins et ses bovins. Mais c’est surtout la qualité constante de sa viande qui lui a permis de fidéliser sa clientèle et même d’attirer des non musulmans.
    http://www.lest-eclair.fr/index.php/cms/13/article/439586/DOSSIER__Le_halal___un_marche_en_forte_croissance

    Enfin et pour faire court le fait de d’égorger une bête (et donc de la vider de son sang) apporte une garantie sur la qualité et la préservation de la chair.

    1
  2. dazahid    

    Assalâmu ‘alaykum wr wb

    Entièrement d’accord avec Elsevillano sur le fait que « tuer un animal -et donc ôter la vie- n’est pas un acte banal » et on ne s’en rend vraiment compte (waLlâhu a3lem) que lorsqu’on le fait soi-même régulièrement.
    La viande du boucher et à double-titre celle, aseptisée et suremballée du supermarché, nous (le « nous » c’est pour ma famille et moi) a fait oublier cette constatation de base et a accru la consommation de viande alors que ce n’est pas un besoin.

    Pouvoir revenir chez l’éleveur et le fermier quand on en a la possibilité est un grand bienfait, al hamduliLlâh.

    2
  3. Kawtar oumyaquine    

    As- Salam wa aleykum, je me permet d’intervenir car j’ai cinq chats et je connais un petit peu leur comportement. C’est vrai que pendant un certain temps il y a eu comme un vent de panique ici en Belgique chez les soeurs qui détenaient des félins, car nombreux étaient ceux qui affirmaient qu’il fallait les nourrir de façon halal. J’ai assisté à toutes sortes de bizarreries, même droles parfois. J’avoue avoir envoyé mon époux poser la question chez des imam tels que l’imam Adil de Molenbeek et la seule réponse valable que j’ai eu c’est que ce qui est halal et haram pour nous ne l’est pas forcément pour les chats. J’habite à la campagne et j’ai souvent des poules qui traversent mes champs; si je désire consommer leur viande il faudrait que je les égorge en prononçant la basmalah, certes mes chats qui se délectent souvent des volatiles traversant mes champs ne s’embarrasent pas d’une telle pratique. Comme le frère le mentionnait plus haut dans le message il en va de même pour les rats, souris, rats musqués ou les taupes qu’ils attrappent et qu’ils mangent et prennant bien soin d eme déposer les restes devant ma porte (sic). Cependant, d’après ce qui m’a été rapporté, les animaux ont la fitra en eux et distinguent le bien du mal, donc peut-être ils n’ont pas besoin de cette distinction halal haram. Mais ça je n’ai pas sur le moment des sources me permettant « d’authentifier » ce que j’affirme. Je vous prie de me pardonner si j’ai pu dire une bêtise, fi amanillah

    3
  4. 4
  5. Red    

    As-sallamou ‘alaykoum

    Interressant, mais sa met en evidence le vide juridique, si on peut dire, en matiere d’alientation pour les animaux de compagnies.
    Moi, perso, apres avoir lu cet article j’ai eu encor plus de questions qui me venaient a l’esprit. En effet l’argumentaire exposé par l’entreprise n’est pas très convaincant…

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE