Vers la fin de l’abattage rituel en France

Par Al-Kanz

Face aux pressions subies par l’administration, les abattoirs français se dirigent vers une généralisation massive de l’étourdissement des bêtes avant abattage.

Vers la fin de l'abattage rituel en France
Bœuf étourdi par une balle de pistolet – Crédit L214

La droite et l’extrême droite, qui peuvent déjà se targuer d’avoir sérieusement abîmé le vivre-ensemble en France, auront peut-être dans quelques semaines un nouveau trophée de chasse : si rien n’est fait pour mettre un terme à l’hécatombe, de nombreux éleveurs et producteurs spécialisés dans la viande halal pourraient très sérieusement pâtir de l’incurie politique et démagogique qui depuis des années prend pour cible l’abattage rituel. Tout cela au profit de professionnels étrangers.

Fin décembre était publié un décret stipulant que les abattoirs qui pratiquent l’abattage rituel devront obtenir à partir du 1er juillet 2012 une autorisation préalable du préfet. Voici in extenso le principal article :

« III. ― Un abattoir ne peut mettre en œuvre la dérogation prévue au 1° du I que s’il y est préalablement autorisé.
L’autorisation est accordée aux abattoirs qui justifient de la présence d’un matériel adapté et d’un personnel dûment formé, de procédures garantissant des cadences et un niveau d’hygiène adaptés à cette technique d’abattage ainsi que d’un système d’enregistrements permettant de vérifier que l’usage de la dérogation correspond à des commandes commerciales qui le nécessitent.
La demande d’autorisation est adressée au préfet du département du lieu d’implantation de l’abattoir qui dispose d’un délai de trois mois à compter de la réception complète du dossier pour statuer sur la demande. L’autorisation est accordée par arrêté du préfet. Cet arrêté peut restreindre l’étendue de l’autorisation à certaines catégories d’animaux.
Le contenu du dossier de demande d’autorisation est précisé par arrêté du ministre chargé de l’agriculture.
Toute modification des éléments pris en compte pour l’octroi de l’autorisation initiale, de même que la cessation d’activité doivent être notifiées au préfet. Au vu des modifications constatées, celui-ci décide de la nécessité de renouveler ou modifier les conditions de l’autorisation.
L’autorisation peut être suspendue ou retirée à la demande de l’établissement, ou par le préfet en cas de méconnaissance des conditions de l’autorisation ou des dispositions du présent titre. »

Décret n° 2011-2006 du 28 décembre 2011 fixant les conditions d’autorisation des établissements d’abattage à déroger à l’obligation d’étourdissement des animaux

Vers la fin de l'abattage rituel en France
Pistolet d’étourdissement – Crédit L214

Alors que ce décret devait encadrer l’abattage rituel, il est utilisé de façon dévoyée pour contraindre les abattoirs à pratiquer de façon massive et indifférencié assommage et électronarcose. Tout établissement récalcitrant se voit retirer l’agrément lui permettant de faire du halal. La situation est telle que la pratique de l’étourdissement se généralise de fait dans les abattoirs français, lésant juifs et musulmans qui ne peuvent plus jouir de la dérogation qui leur était accordé depuis des années.

Une fois n’est pas coutume l’irresponsabilité des politiques va plonger plus encore dans la crise de nombreux professionnels de la viande qui vont voir leurs concurrents étrangers s’approprier tout naturellement leurs marchés. Faute de pouvoir se fournir en France, nombre d’entreprises du halal se tournent vers des abattoirs d’Europe de l’Est ou du nord de l’Europe, alors même qu’elles désirent travailler avec de la viande française.

Dans un communiqué, l’organisme de certification et de contrôle halal AVS alerte les consommateurs sur cette nouvelle situation.

Nous annoncions en mars dernier que la situation devenait difficile en abattoir pour les opérateurs désireux de voir préserver l’abattage rituel. En effet, depuis la parution du décret du 28 décembre 2011, les pressions s’accroissent afin de marginaliser la pratique de l’abattage rituel.

Les conditions draconiennes imposées par ce texte, auxquelles s’ajoutent parfois le zèle de certains agents, finissent par dissuader les quelques abattoirs français qui respectaient l’abattage rituel sans assommage.

Au cours de ces dernières semaines, certains de nos partenaires ont dû rompre nos relations communes pour cause de généralisation des pratiques d’assommage, l’agrément leur étant refusé par la DDPP (Direction départementale de la protection des populations). Nous pensons d’ailleurs que ce n’est qu’une première étape vers de nouvelles difficultés plus rudes. Ces défections recensées ne concernent pas que les abattoirs partenaires d’AVS. En effet, nous savons que plusieurs autres abattoirs qui pratiquaient jusqu’alors l’abattage sans assommage ont décidé de généraliser l’assommage.

Nous rappelons que l’assommage généralement pratiqué en France sur les bovins adultes (assommage par pistolet) et les volailles (assommage par électronarcose) est interdit par la grande majorité des conseils de savants du monde musulman et notamment le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche.

Dans ces conditions, et particulièrement à l’approche du mois béni de Ramadan, nous appelons les consommateurs musulmans à la plus grande vigilance concernant la consommation des viandes. Nous conseillons d’une part une diminution conséquente des quantités de viandes consommées afin de se rapprocher de la tradition prophétique et d’autre part l’exigence d’une certification halal indépendante par un organisme refusant les pratiques d’assommage et exerçant un contrôle permanent.

En espérant que Dieu nous accorde ses bénédictions en ce mois béni de Ramadan, nous souhaitons aux musulmans et musulmanes de France un Ramadan béni.

Liste des abattoirs dont le contrat a été résilié :
– Rocvent
– Loeul et Piriot

Si les ministres du Redressement productif et de l’Alimentation ne se mobilisent pas rapidement pour abroger ou encadrer ce décret, il faut s’attendre à une crise profonde dans le secteur agricole. Il est du reste peut-être déjà trop tard.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (24 commentaires)

  1. beur    

    Salem alaykoum
    après le voile, le niquab, la viande hallal,,,,
    Qu’est ce qu’on nous réserve?

    1
    • AbdallahJoneJLB    

      Wa `alaykoum salam,
      Bonne question. Vous me tendez la perche.
      A la lecture de cet article, je me disais justement si un jour nous (ils) arriverons(t) [à ne plus accorder d’] à 0 abattoir qui pratique les règles de l’abattage « rituel » dans les prochaines années (prochains mois ?) en France, ce qui de ce fait pousserait les restaurateurs et autres gérants de fast-food (halal véritable) à aller se fournir par exemple en Angleterre comme mentionné dans l’article. Si à un moment ils (les professionnels et autres géants de l’agroalimentaire en France) voient que ça leur fait de l’ombre et que ça se ressent dans leur CA, le ministre de l’agriculture ou je ne sais qui d’autres finira par dire (trouver le prétexte) que l’intérieur des viandes est susceptible de contenir de la bombe (oui, je veux dire « explosif ») ou bien, dans le cas le plus soft, que les viandes venants de l’UK ou d’Europe de l’Est (cf. article ci-dessus) sont probablement contaminées (virus, etc.), alors ils ne pourront (plus) accepter l’importation de viandes (halal, uniquement… toutes les autres, ça passe).
      Clairement, on (ils) veut haramement manger du musulman afin qu’il n’y en ait plus aucun.
      Ah, je rêve de ce jour où les employés, de la petite commune, qui avaient failli perdre définitivement leurs postes avant qu’on ne leur suggère de faire dans le « halal » (ce qui les a donc sauvé, eux, et l’entreprise en premier lieu) [peu importe que ce soit dans le vrai halal ou non, ça concerne le halal, et donc directement les musulmans] manifesteront leur soutien à la communauté musulmane (à laquelle, d’ailleurs, ils ne font pas partie, c’est à souligner) du fait que le halal ait sauvé leurs emplois et qu’il soit également un marché porteur.
      Hein, Marine, vous ne l’aviez pas dit, ça, lors de vos apparitions télévisées et radiophoniques ?!
      [alors que, bien longtemps avant cela, Monsieur Fateh K. vous le faisait rappeler lors de votre confrontation sur Europe 1 ou je ne sais quelle autre station]
      Hypocrisie, quand tu nous tiens !
      Merci encore pour vos informations, Al-Kanz.

      1.1
      • LeDocteur    

        Salaam aleikum !

        Je conseille aux freres et soeurs d’avoir ce discours contre ceux qui leur reprochent de manger du halal :
        – Ah, si je te comprends bien, tu as de la pitié pour les créatures, la cruauté envers les betes et les gens t’est inssuportable ? Alhamdoulillah ! C’est bien ! Alors toi aussi, tu est contre ces horreurs que sont le foie gras et les chapons ( castrats de vollailes ), le homard ebouillanté, la barbarie de la corrida ?

        Si il vous dit que non, parce que ce sont des traditions Françaises, on peut alors leur répondre :
        – Tu est en train de me dire que MA tradition doit etre interdite au nom de la souffrance animale alors que TOI, tu te le permets ? mais comment tu reflechis ??

        Vous verrez, voila qui est a même de démasquer ceux qui ne cherchent qu’a nous nuire et a faire reflechir ceux qui sont sinceres dans leur combat pour le respect des créatures !

        Apres, Allah est seul juge !

        1.1.1
  2. Har    

    Salam aleykoum,

    Alors on écrit au ministère de l’agriculture et à M. Montebourg ?

    Qui peut écrire un modèle de lettre pour la faire tourner inchallah ?
    il faut mettre en avant :
    – aspect économique
    – réduction de notre consommation de viande française si cela arrivait
    – importation de viandes étrangères
    etc

    Wa aleykoum salam.

    2
  3. lemsili    

    Les musulmans n’ont qu’a se prendre en charge. Ils ne veulent pas de voiles dans les écoles, faisons des écoles privées musulmanes a l’image de la communauté juive(mais dès qu’il faut payer les musulmans sont plus très chaud n’est ce pas!), ils ne veulent pas d’abattage rituel sur le territoire français qu’a cela ne tienne que les musulmans aillent chercher des éleveurs d’ovins,de bovins et de volailles en Espagne, en Italie,dans les pays voisins ou plus lointains.
    Le problème des musulmans est a l’image des jeunes des banlieues françaises. Il faut tout leur donner.Ils veulent que tout descendent de l’état. Il faut que les musulmans(comme certains jeunes des banlieues) se prennent en main et qu’ils entreprennent par eux-même et pour eux même.
    Aide toi et le ciel t’aidera ne dit-on pas?

    Salam aleykoum

    3
  4. hakim    

    Salem,

    Baraka allaho fik mon fere « lemsili », je suis tout a fait d’accord avec toi.

    chaque fois vous parlez avec eux, ils voulent que l’Etat leurs envoi de l’argent sans travailler(qu’est ce qu’ils font pour nous mais JAMAIS qu’est ce que je peux faire … pour être utile.

    Wallaho allam.

    4
  5. Choukri    

    Salam alaykoum

    Encore un boomrang lancé qui va leur revenir en plein visage… mais pour le moment good morning POLSKA !

    5
  6. Cobra0208    

    Bien le bonjour très chers amis. Face à cet article et ces commentaires je ne peux qu’en laisser un moi même pour vous dire pourquoi tant de gens sont contre l’abattage rituel. Je ne vais pas vous faire une dissertation puisqu’on en a déjà beaucoup parlé de partout donc je résume :
    – Souffrance des bêtes
    – Problèmes au niveau sanitaire avec notamment la bacterie E-colie
    – Viande halal vendue sans la mention halal

    Je suis athée, je n’ai aucune religion mais je respecte toute personne qui en a une. Je me suis rendu compte que beaucoup d’entreprises se moquaient de vendre de la viande halal à des gens comme moi qui ne sont pas musulmans et il y a des marques très connus qui ne se gênent pas pour çà. Si pour vous il est inconcevable de manger de la viande qui n’est pas halal dites vous bien que pour moi et beaucoup d’autre il est inconcevable d’en manger. Une viande qui est en rapport avec la religion pour une personne comme moi est une viande qui ne me correspond pas.
    Cependant les parties des bêtes abattues de façon religieuse que les musulmans ne mangent pas ne sont pas jetées mais remises dans la grande distribution et vendues à des gens comme moi sans que nous le sachions.
    Il y a également une taxe sur la viande halal qui permet de financer votre religion, et bien que je n’ai rien contre, elle ne me concerne pas et je n’ai pas à y participer. Je suis sur que si vous appreniez que vous financer malgré vous la religion catholique ou la religion juive cela vous ferai bizarre le jour où on vous préviendra.
    On parle également de plus en plus de cette bactérie E-coli qui est dangereuse pour les enfants et les personnes âgées qui se retrouve dans les grandes marques qui vendent la viande halal sans le dire à leur clients. Rien n’est sur au niveau de ce lien avec l’abattage rituel mais c’est une opinion personnelle qui est partagée avec beaucoup de monde. Si je pense que la viande halal peut être dangereuse pour moi (même si je me trompe) j’ai le droit de décider si j’en mange ou pas.

    Au départ l’abattage rituel devait être pour les musulmans et de plus en plus les abattoirs en ont eu marre de faire 2 poids 2 mesures et comme faire 2 abattages différents ils sont passé à la facilité et ne font plus que du rituel sans que cela soit dit. Je suis originaire de Corse et il a été confirmé que tous les agneaux qui venaient du continent en direction de cette région étaient abattus de façon rituel. Imaginez ce que vous ressentiriez à ma place.

    Comprenez bien que si il y a cette démarche pour contrôler l’abattage des bêtes ce n’est pas contre votre religion où contre vous. Vous avez des droits, nous en avons aussi.
    Il est facile de penser que nous n’avons rien d’autre à faire que de pester contre vous en prenant du plaisir à vous pourrir la vie mais ce serait faire une grossière erreur.

    Désolé d’avoir fait un commentaire aussi long mais je voulais vous présenter mon point de vue de façon clair et précise. Je vous souhaite une très bonne journée à tous.

    6
    • rachid    

      Salem Cobra0208
      je me permet juste de vous répondre sur le point ci-dessous

      Problèmes au niveau sanitaire avec notamment la bacterie E-colie (envoyé spéciale sur France deux)

      étant microbiologiste je peux vous garantir qu’on trouve partout ce type de bactérie et sachez que le risque est le même pour l’ensemble des abattages (halal et non halal) c’est une question de respect des règles d’hygiènes dans les abattoirs.
      d’après un ami véto aujourd’hui le risque d’une contamination par les matières fécales (E.Coli) pour une viande halal est moins que pour des viandes standard

      6.1
    • LeDocteur    

      tout d’abord, merci pour le respect que tu as ! on ne peut pas en dire autant d’autres !

      j’aimerais savoir si tu est aussi contre ces horreurs que sont le foie gras et le chapon ? si tu est contre la corrida et les combats de coqs et d’autres betes innocentes ? Contre la surpeche qui detruit les stocks de poissons et prive parfois des populations entieres de nourriture alors que pour ces gens, c’est souvent Ramadan surprise ?

      C’est bien d’avoir pitié des créatures , tu as surement un grand coeur , d’ailleurs, le prophete (psbAl) a dit : « il ne sera pas fait miséricorde a celui qui n’en est pas pourvu !  »

      Ensuite, les problemes que tu évoques ne sont pas du fait de la communauté musulmane, mais des industriels de l’agro alimentaire qui ne cherchent que le surprofit ! crois moi, ils s’en fichent royalement de tes considération éthiques !

      Ces parties non consommées dont tu parle proviennent de carcasses Casher, quand aux parties non utilisés par le hallal, il s’agit des memes choses qui st laissé sur la carcasse pour une bete abattue de maniere classique, c’est a dire, destinée a etres séparée mécaniquement et a se retrouver en saucisses et en préparations pannées diverses ( renseignes toi, tu verras !) ou en steack hachés que tu vas manger quand tu vas aux divers snacks et restaurant ( on te dit que c’est du boeuf, mais c’est tout !)

      Déja que nous sommes dans un monde qui ne respecte pas les gens et cherche a les exploiter au maximum en se fichant eperduement des souffrances imposées, il faudrait plutot se poser la question : est ce que nous ne sommes pas excessif dans notre maniere de consommer ? de vivre ?

      Dans tous les cas, Allah est seul juge ! et si tu as mis ce commentaire par malice, l’excuse de la pitié envers les créatures ne te sera pas profitable !

      6.2
    • LeDocteur    

      Salaam Aleikum

      J’aimerais soummettre a la Oumma le projet suivant :

      Les écolos et les bios se tournent de plus en plus vers de petits producteurs qu’ils savent bien meilleurs guarants de la qualité des produits qu’ils leurs achetent que les grandes structures !

      Cela permet a des agriculteurs de s’en sortir et revivifie le tissu rural par les emplois crées !

      Ne serait il pas possible de nous unir et que dans chaque ville ou departemet, la Oumma recherche au niveau local des exploitations et des eleveurs a meme de respecter le « cahier des charges  » de l’Islam sur l’abattage rituel ? je pense que des eleveurs et des exploitations en difficulté ou a la recherche de creneaux moins contraignants que les industriels seraient interessés pour tenter l’experience.

      Voila, c’est ma suggestion, qu’en pensez vous, mes freres et soeurs .
      Bon Ramadan à tous !

      Qu’Allah nous protege de la gent injuste.

      6.3
  7. Al-Kanz    

    Bonjour Cobra0208,

    Vous êtes l’un des rares intervenants contre l’abattage rituel qui intervient ici sans rage ni hargne ni insultes. Chapeau ;)
    Vous vous trompez sur plusieurs points que j’ai traités à maintes reprises. Faites une recherche svp avec peut-être les mentions « abattage rituel » ou casher ou étourdissement, car là je n’ai pas le temps de répondre longuement.
    Pour les dangers, c’est de la pure propagande, pour la souffrance animale, une vaste intox et pour la viande halal cachée je suis contre ;). Comme vous quoi.

    7
    • Cobra0208    

      Bonjour Al-Kanz merci pour le « chapeau » ^^ Débattre avec violence ne sert à rien et je pense ce qui fait avancer les choses ce sont les dialogues.
      Pour la violence animale j’ai fais des recherches et j’ai même vu de mes propres yeux un abattage rituel et croyez moi la pauvre vache n’était pas de votre avis au niveau souffrance. Elle s’est débattue pendant une bonne dizaine de minutes à m’en faire verser quelques larmes.
      Malheureusement je voulais être sur de moi avant de sortir cet argument de souffrance animale et c’est pour cela que j’ai regardé cette vidéo jusqu’au bout. Peut être que cet abattoir n’était pas aussi doué que certains et croyez moi je l’espère de tout cœur pour ces pauvres bêtes.
      Je ne sais pas pourquoi le gouvernement a refusé d’appliquer la mention qui était de rajouter sur les paquets de viande que c’était certifié non halal et je commence à penser à une pression de certains groupes vendeurs.

      Quoi qu’il en soit je vais suivre votre conseil et faire les recherches dont vous m’avez parlé et encore merci de m’avoir répondu.

      7.1
    • Breton    

      Bonjour Al Kanz

      Je partage aussi l’opinion de Cobra0208

      Et ne suis pas d’accord avec la réponse que vous lui faites.

      La souffrance de l’animal abattu sans étourdissement n’est pas de l’intox. Il suffit de voir certaines vidéos écœurantes de bêtes qui se débattent et ne meurent que 15 à 20 minutes après l’égorgement. Même les vétérinaires, qui ont toute légitimité à donner leur avis, avouent que dans ce cas-là, personne ne peut intervenir pour nouer l’œsophage de la bête puisque qu’elle se débat dans tous les sens. Et donc le contenu de l’estomac se répand sur l’avant de la bête, ce qui cause un réel risque de contamination bactériologique E-Coli!.

      Moi aussi qui ne suis pas musulman ( c’est mon droit comme le vôtre est d’en être, chacun son truc!) je trouve assez fort qu’on me fasse payer un impôt islamique puisque le sacrificateur encaisse une taxe versée a la mosquée d’Evry (je crois) qui est répercutée sur le prix de la viande, même celle qui n’est pas étiquetée halal, Donc je participe au financement du culte musulman. Accepteriez vous de payer, sans le savoir, pour la construction d’une église ?

      Ceci dit, c’est tout à votre honneur d’admettre être pour l’étiquetage de toute viande halal
      Mais accepteriez vous les conséquences de cette mesure ?
      Tous les non musulmans refusant d’acheter du halal pour les causes de souffrance animale, risque sanitaire et impôt obligatoire ( causes que vous semblez sous-estimer) risquent de se détourner de cette viande. Et les parties inférieures que, traditionnellement, vous ne consommez pas, resteront « invendues », « bradées », voire même jetées…
      Ce qui, obligatoirement, impliquera une hausse du prix des morceaux que vous achetez..

      Si vous acceptez de payer plus cher votre viande pour me permettre d’avoir les moyens d’éviter d’avoir du halal dans mon assiette, du fait de l’étiquetage, alors je pense que vous avez droit à toute mon estime

      Merci de m’avoir lu…

      7.2
      • Al-Kanz    

        Breton,

        Vous reprenez tous les éléments de langage de l’intox anti-halal. Je remarque au passage que vous ne dites rien sur le casher.
        S’agissant du temps de mort, je vous mets au défi de me trouver un seul cas où l’abattage a été réalisé correctement. Les fameux 14 minutes dont on nous rebat les oreilles, c’est assurément une malheureuse exception, celle d’un abattage mal réalisé, mais pain bénit pour les animalistes qui en profitent pour laisser croire que c’est le cas généralisé.
        Vous pensez vraiment qu’un abattoir qui abat plusieurs centaines de boeuf par semaine peut se payer le luxe d’attendre 14 minutes entre chaque boeuf avant de le dépecer ?
        Pour l’impôt, c’est encore et toujours de l’intox. Cf. mes articles, j’en ai parlé.

        S’agissant de la viande halal et casher vendues discrètement, je suis celui qui a mis relancé le débat en 2009 à l’occasion d’une interview http://www.lefigaro.fr/conso/2009/09/21/05007-20090921ARTFIG00393-de-la-viande-halal-vendue-comme-non-halal-.php.

        Vous me paraissez honnête et sérieux. Je vous invite à creuser la question. Vous verrez qu’on vous a menti.

        7.2.1
      • Ahmed    

        Cette réponse s’adresse aussi à Cobra208,

        Il n’existe aucune taxe islamique, ne tombez pas dans ce panneau. La seule taxe qui existe est celle qui résulte de la prestation de service effectuée.
        Qu’une viande soit vendue plus chère par le producteur , car il fait du label rouge vous trouvez ça normal?
        Là c’est pareil, on mets des hommes (contrôleurs halal) pour certifier la viande, donc on mets une taxe pour payer la prestation effectuée sur chaque kilos de viandes certifiée halal.

        Après pour le faux halal, où il n’y a aucun agent contrôleurs, c’est directement dans le coffre de certains profiteurs (musulmans ou non d’ailleurs), qui font payer un certificat halal sans aucune prestation. Là il y a un vrai nettoyage à faire, sachant que les industriels eux même profitent de ce système (forcement une taxe sans contrôleur a payé derrière, c’est plus de sous dans les poches, et la possibilité de revoir à la baisse cette taxe pour les industriels.) .

        -Concernant l’abattage il ne faut pas tout mélanger. La visite d’UN abattoir ne suffit pas pour se forger une opinion juste sur le sujet. Dans les abattoirs, que l’abattage soit halal, casher ou traditionnel vous trouverez tout et son contraire : hygiène impeccable et d’autres où elle est déplorable, un respect de la bête ou de la maltraitance animale et j’en passe…

        Mais concernant la souffrance animale quel vaste fumerie d’accuser l’abattage rituel. Je vous laisse l’horreur de regarder l’abattage des porcins circulant sur le net, ou encore le gavage des oies sans parler du pétard et de ses ravages (voir les articles d’Al Kanz tellement ils sont nombreux et édifiants).

        7.2.2
  8. reni    

    Salam Aleykoum;

    J’invite ceux qui se posent des questions sur l’abattage halal, de regarder cette vidéo dispo à cette adresse.

    Notamment la deuxième vidéo à partir de 1m30 pour ceux qui sont pressé :)

    http://www.al-kanz.org/2011/08/22/abattoir-volaille-avs/

    8
  9. BEN-MEFTAH    

    Salam aleykoum,

    Je pense qui va falloir qu’on boycott les abattoirs français et qu’on se fournisse autre part.

    9
  10. Quelqu'un    

    Mes chers compatriotes Cobra0208 et Breton,

    Vous avez ecrit:
    « Cependant les parties des bêtes abattues de façon religieuse que les musulmans ne mangent pas ne sont pas jetées mais remises dans la grande distribution et vendues à des gens comme moi sans que nous le sachions »
    Et « les parties inférieures que, traditionnellement, vous ne consommez pas, resteront « invendues », « bradées », voire même jetées…
    Ce qui, obligatoirement, impliquera une hausse du prix des morceaux que vous achetez.. »

    Vous faites fausse route il s’agit de la viande cacher consommé par les juifs!
    Ne me dites pas que vous malgré toute votre culture et votre savoir vous ne savez differencier ces deux religions (proche tout comme le christianisme mais pas au point de les confondre il me semble…)

    Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

    Fraternelement.

    10
  11. mekhlouf    

    l’animal sacrifié selon le rite islamique souffre moins que tous les autres formes d’abattage, tout le reste n’est que mauvaise foi et malhonnêteté intellectuelle.

    11
  12. mekhlouf    

    l’abattage rituel (hallal et kascher) ne sera jamais interdit car de gros intérêts sont en jeu . imaginez les musulmans et les juifs boycottant les viandes rouges .

    12
  13. Aden    

    Vive l’intox !!

    13
  14. LeDocteur    

    Salaam Aleikum

    J’aimerais soummettre a la Oumma le projet suivant :

    Les écolos et les bios se tournent de plus en plus vers de petits producteurs qu’ils savent bien meilleurs guarants de la qualité des produits qu’ils leurs achetent que les grandes structures !

    Cela permet a des agriculteurs de s’en sortir et revivifie le tissu rural par les emplois crées !

    Ne serait il pas possible de nous unir et que dans chaque ville ou departemet, la Oumma recherche au niveau local des exploitations et des eleveurs a meme de respecter le « cahier des charges » de l’Islam sur l’abattage rituel ? je pense que des eleveurs et des exploitations en difficulté ou a la recherche de creneaux moins contraignants que les industriels seraient interessés pour tenter l’experience.

    Voila, c’est ma suggestion, qu’en pensez vous, mes freres et soeurs .
    Bon Ramadan à tous !

    Qu’Allah nous protege de la gent injuste.

    14

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE