Fraude à l’export : le volailler Doux visé par une enquête

Par Al-Kanz

Suite à vraisemblablement France Agrimer, les douanes françaises ont perquisitionné au siège du volailler Doux.

Selon Ouest-France, Doux est dans le collimateur des douanes françaises.

En mai dernier, une perquisition a eu lieu au siège social du volailler français suite à une demande de France Agrimer, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, qui « aurait demandé à vérifier [des] analyses ».

Les suspicions portent sur une fraude, très courante dans le secteur, consistant à gonfler d’eau les poulets afin d’augmenter leur poids et donc leur prix. Selon Ouest-France « les douaniers, accompagnés de gendarmes, sont arrivés à 9 h et ont présenté à Jean-Charles Doux, président-directeur général de la société, une commission rogatoire délivrée par le tribunal de grande instance de Rennes pour une perquisition ‘hors flagrance’. L’opération s’est terminée vers 22h ».

Si les doutes des enquêteurs venaient à se confirmer, la fraude qui concerne les poulets vendus à l’export pourrait affecter l’ensemble de la filière avicole française, qui déjà risque d’être emportée par un scandale sans commune mesure : depuis des dizaines d’années Doux, mais aussi Tilly-Sabco, Salvel et d’autres, commercialisent des poulets abusivement estampillés halal en direction des pays musulmans.

Lire : Faux halal : la tromperie de Doux et consorts demeure impunie

Malgré les reportages TV et les articles parus dans la presse pointant du doigt la gigantesque escroquerie, ivre d’elle-même, la direction de Doux n’a jamais daigné se mettre en conformité, comme a pu le faire à temps KFC France qui a décidé d’abandonner le halal avant d’être mis en examen pour tromperie. L’incurie des autorités françaises et la complaisance à l’égard des fraudeurs risque de coûter extrêmement cher. Comme nous l’écrivions en juillet dernier, le jour où le couperet tombera, des milliers de Français se retrouveront au chômage. Il est encore temps d’éviter la catastrophe.

Lire : Halalgate : KFC cesse le faux halal en supprimant son offre

Celles et ceux qui veulent contacter France Agrimer, afin qu’elle se saisisse des fraudes aux halal de plusieurs industriels français et qu’elle protège l’emploi en France, trouveront un formulaire de contact à l’adresse suivante : Contact France Agrimer.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. hedi    

    La saga Doux continue, et il semblerai que ce ne soit que la partie cachée de l’iceberg. a force de fraude & de triche le boomerang leur reviens en pleine tête et ce sont des centaines d’emploi qui sont sur la sellette maintenant.

    Bravo au pdg !!

    * espérons que ce sera le declic afin que les pays du golfe persique se fournissant en faux poulet halal chez doux cessent de s’approvisionner en france

    1
  2. isqatunidam    

    Acheter un poulet , Doux vous offre une voiture
    Au mois de janvier Doux en partenariat avec un supermarché saoudien a lancé une campagne commerciale pour toute sa gamme non halal.
    Pour se refaire une santé a l’export et sur le dos des musulmans de la Mecque et de Médine lieux les plus sacrés.
    Comme je l’ai dit auparavant concentration sur la seule branche susceptible d’engendrer de gros profits l’export.
    Qui a gagné la voiture ?

    http://www.munajemcs.com/en/media/news/455/doux-panda-mega-promo

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE