spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Médina Halal : le gras de veau "pas garanti halal"

Dans la même catégorie

« Sacrifice manuel sans électronarcose ». Le consommateur ne peut manquer l’estampille. La société Corico, qui commercialise une partie de sa production sous la marque « Médina Halal », a choisi d’indiquer ostensiblement qu’elle ne recourt pas à l’électronarcose avant abattage.

Autrement dit, les dindes de la marque Médina Halal ne sont pas électrocutés avant de passer sous la lame du sacrificateur ; ce qui n’est pas le cas de la volaille certifiée halal par les mosquées de Lyon, d’Evry et de Paris, qui autorisent l’électronarcose. Si Médina Halal a décidé de communiquer de façon aussi directe auprès des consommateurs musulmans, c’est évidemment pour se démarquer de ces entreprises qui pour des raisons mercantiles choisissent d’étourdir les bêtes avant abattage.

En France, les industriels ont le plus souvent recours au bain d’eau électrifié. La volaille est d’abord accrochée par les pattes, la tête en bas, sur des crochets en mouvement. Puis, elle passe dans un bac rempli d’eau traversée par un courant électrique : la tête et le cou y sont plongés, ce qui a pour effet d’étourdir l’animal et même pour un grand nombre d’oiseaux de les tuer. Dans tous les cas, l’animal souffre, sans toujours être bien étourdi.

Sacrifice manuel sans électronarcose
Medina halal veut rassurer les consommateurs musulmans

Le recours à l’électronarcose pour les produits Médina Halal a lieu non pas avant l’abattage mais après. On parle dans ce cas « d’électronarcose… post-mortem ». Ce procédé suscite des interrogations en France. Si aucun savant ne l’interdit formellement, des organismes de certification, à l’instar d’Ach-Chahada, y sont totalement opposés.

Le vrai problème chez Médina Halal, outre le fait qu’il n’y a aucun contrôleur indépendant sur place, est ailleurs : si toute la volaille provient de ses propres élevages, « 20 % de la matière première vient de Hollande », comme a pu nous le confier, lors du Salon Halal Expo, un responsable commercial de la société, Médina Halal ne peut garantir que ces 20 % (qui correspondent à du gras de veau, utilisé dans certaines recettes, sont véritablement halal. « Nous avons un certificat du fournisseur », s’est-il contenté de dire, balayant la question d’un revers de main. S’il avait voulu nous inciter à ne pas acheter les produits Médina Halal – que de toute façon nous n’achetons pas -, il ne s’en serait pas pris autrement.

L’électronarcose, bienfait ou torture ?

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

4 Commentaires

  1. Corico utilise l’electrochoc apres abattage, il faut donc aller jusqu’au bout Corico dans la transparence avec le consommateur.

  2. « Autrement dit, les dindes de la marque Médina Halal ne sont pas électrocutés avant de passer sous la lame du sacrificateur ; ce qui est le cas de la volaille certifiée halal par les mosquées de Lyon, d’Evry et de Paris »
    Cette phrase peut etre comprise dans les deux sens : Lyon, Evry et Paris électrocutent ou non…

  3. Salam Alaykoum,
    Tous les moyens sont bons pour séduire le consommateur apparament.
    Le soucis est que nombreux sont les abbatoirs qui utilisent l’electronarcose avant l’abattage.
    Pourtant synomime de souffrance, l’electronarcose et utilisée et cautionnée par les mosquées d’Evry, de Paris et de Lyon!
    Alors, on peut etre amené a se demander si l’electronarcose est Halal ou Haram.
    Si elle n’est pas autorisée, doit ton conclure que les musulmans ne devraient pas consommer des produits medina halal, reg’halal ou tout autre produit certifié par les mosquées de Lyon, Paris ou Evry?
    Al Kanz, pouvez vous nous éclairer?
    Barakallaoufik.

  4. assalamou alaikoum,

    j’ai eu le même réflexe

    « ce qui est le cas » inverse la négation précédente ou la confirme ?

  5. SAlem,
    Pour la volaille certifié par la SFCVH la grande majorité vient de la belgique et là chers frères, non seulement il y a ELECTRO NARCOSE mais en plus c’est de l’ABATTAGE MECANIQUE sans intervention humaine si ce n’est de la lancer la machine.
    Pour AVS il paraîtrait qu’il y a électronarcose mais POST MORTEM, Allah ou Alam,

  6. sl wk,

    Soucieuse de consommer dans l’éthique musulmane.

    Isla modiale est-il correcte ou pratique t-il electro narcose?

    Finalement ont s’y perd, autrement dis soyons végétarien.

  7. as-salâmu ‘alaykum

    Chakil, oui
    Kamel, c’est possible de ne pas utiliser les majuscules ? baaka-Llahu fik
    Amenate, non, ne soyons pas végétariens, soyons simplement soucieux de ce que l’on mange et suivons les principes de notre religion.
    Pour Islamondial, je ne sais pas.

  8. je ne comprend pas comment des mosqées acceptent l’éléctronarcose, à qui nous fier dans ce cas là? aller directement dans les abattoirs serait une solution si l’on veut manger quelque chose de vraiment halal (sachant qu’il est interdit de se rendre dans les fermes et sacrifier soi même l’animal), néanmoins le temps parfois très prenant ne permet pas à tout le monde d’agir ainsi.
    Mais à mon goût le souci réside entre autre dans le fait que les musulmans de france nous avons tendance a consommer des produits variées, issus de recettes traditionnelles françaises adaptées avec des produits halal biensur (raclettes, croc monsieur, saucissons sec, rilletes….), dans un souci d’imitation des français (signe d’élégance, d’intégrationn, un peu comme la bourgeoisie française qui s’identifie à la noblesse pour se distinguer des prolétaires et s’intégrer) , et puis de fait il y a quand même le cas des femmes travail également.
    Autrement dit nous subissont ce nouveaux mode d’alimentation, alors ne pas pouvoir être sûr de ce qu’il y a dans nos assiettent pose un vrai soucii, je trouve sa révoltant et honteux.

  9. @hak « dans un souci d’imitation des français  »
    tu as oublié les francais musulmans de souche qui veulent manger halal tout en gardant les recettes de leurs grand meres.
    « aller directement dans les abattoirs serait une solution « beaucoup abattoirs ne vendent pas aux particuliers
    wa salam

  10. Al-KANZ,
    Si je vous ai bien compris, l’électronarcose est à déplorer dans tous les cas? (avant ou après l’abattage)???
    Si c’est le cas, c’est dommage de s’en prendre aux 3 mosquées citées et de ne pas citer les autres organismes qui pratiquent l’électronarcose!

  11. Salam Alaykoum,
    Je reviens vers vous pour savoir si je peux consommer des produits issus des certifications ARGML, Mosquée de Paris, et mosquée d’Evry.
    Car si je m’en réfère a cet arfticle et aux commentaires ci dessus, je conclue que l’electronarcose n’est pas licite, qu’elle soit pratiquée avant ou après.
    Pour AVS j’ai appris par mon boucher qu’il ne pratriquait plus depuis peu d’electronarcose « post mortem », par ailleurs il m’a également indiqué qu’AVS n’avais jamais toléré l’electronarcose avant abattage car elle est clairement illicite?
    Comment réagir a cette situation qui devient de plus en plus litigieuse?
    Qu’Allah nous guide vers ce qui est correct, Amine.

  12. @Nass « Pour AVS j’ai appris par mon boucher qu’il ne pratriquait plus depuis peu d’electronarcose « post mortem »,
    Je voudrai bien une confirmation d’AVS j’envoie tout de suite un mail pour en savoir plus.
    voici ce que je viens de lire sur leur site cela me rappelle un débat d’il ya quelques jours.
    Le sacrificateur doit être habilité à exercer cet acte, c’est-à-dire jouissant de ses facultés mentales, pubère ou à l’âge de raison. Il n’y a pas d’inconvénient que ce soit une femme, un chrétien ou un juif.
    abattage rituel chapitre 2 Sacrifice 4
    http://www.halal-avs.com/index.php?act=r_i

  13. @bidar « les francais musulmans de souche qui veulent manger halal tout en gardant les recettes de leurs grand meres. »
    en effet javai oublié ce détail important, mais je voulai surtout souligner le fait que nos habitudes alimentaires avaientt été également changées, (peu import les motifs, imitation, ou simple attirance).
    Et pour ce qui est des abattoirs je ne savait pas que certains refusaient de vendre aux particuliers!
    Et si j’ai bien compris vous dites en résumé que la certification d’AVS, n’est pas un gage de fiabilité, puisque leur conditions portent sur des aptitudes physiques et mentales et non religieuse!!

    @nass:en effet on s’interroge tous de savoir comment s’organiser pour être sûr que la mention halal l’est réelement! Et par rapport à ça je pense qu’il faudrait peut être un organisme reconnu par l’état qui établirait une seule et même norme à respecter et non plus plétors de certifications qui attribuent la mention halal, à ce qu’elles entendent par halal.Maintenant allez savoir comment soliciter l’aide de l’état, là je laisse le soin à une autre personne de nous éclairer.
    wa salam

  14. @ Hak, c’est une hyptothese envisageable et interessante. il est clair qu’il faut réformer le halal pour en faire une mention équivalente au Label Rouge par exemple.
    Ajourd’hui on constate trop souvent que le mot halal est baffoué car peu controlé en fait, paradoxallement…
    Mais, quand est il de la hallalitude des produits electronarsés avant abattage, est ce halal ou haram?
    quelqu’un d’expérimenté peut il me répondre svp?

  15. El Kenz, bonjour,
    la réponse du cfcm n’est pas basée sur un argumentaire.
    ce qui est clair, c’est que le cfcm ne fait rien pour trouver un concessus conviendra à tout le monde.

  16. as-salâmu ‘alaykum

    Nass,

    Comment réagir ? Informer vos proches, vos amis, contacter les entreprises qui pratiquent l’électronarcose et dites-leur votre désapprobation. Et lisez Al-Kanz 🙂

  17. Salam. Corico a été pris la main de le sac en 2001 , ça ne nous rajeunit pas.. On sait bien que cette société produit et abat sur place à la manière qui ne nous satisfait pas. Il serait peut être plus utile de promouvoir les marques sérieuses non?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles