Un cheikh saoudien invite à ne pas manger les poulets Doux et donc chez KFC

Par Al-Kanz

Cheikh Rajihi, un savant saoudien, a invité les musulmans à s’éloigner de toute viande jugée douteuse. Il répondait à des consommateurs musulmans qui l’interroger sur le cas Doux.

Les poulets non halal Doux partout en Arabie saoudite
Poulet Doux non halal vendu aux musulmans en Arabie saoudite

Le reportage de Feurat Alani et Florent Chevollau diffusé le 11 octobre dernier sur Canal+ l’a démontré. Voilà des années que de nombreux industriels font appel à l’organisme de certification AFCAI pour faire certifier sans aucun contrôle leur production.

En procédant de la sorte, ces industriels s’exonèrent des exigences du halal et recourent à des procédés en contradiction totale avec les principes islamiques. Pourtant, grâce à ce blanc-seing de l’AFCAI, ces entreprises exportent des millions de tonnes dans les pays musulmans, à l’instar de Doux ou encore de Tilly Sabco, qui fanfaronne depuis quelques jours, content du chiffre réalisé grâce à ses poulets non halal vendus aux musulmans à l’international. Nous y reviendrons in cha’a-Llâh dans un prochain article.

Depuis des années, les poulets non halal Doux inondent l’Arabie saoudite. Les Saoudiens, comme tous les pèlerins qui se rendent à La Mecque pour le hajj, ont consommé et continuent de consommer des poulets non halal. Parce qu’ils ne supportent plus cette situation aussi honteuse que scandaleuse, des consommateurs musulmans ont pris soin d’interroger un savant saoudien reconnu internationalement sur le cas de Doux. Majarrah, lecteur d’Al-Kanz, nous a transmis la réponse audio du cheikh, ainsi que sa transcription.

Précision d’importance : Doux est le fournisseur des restaurants KFC, qui font croire depuis des années aux musulmans que leurs poulets sont halal, ce qui n’est pas le cas, même si la SFCVH-mosquée de Paris, chez qui KFC est allé chercher un certificat, tente aussi de le faire croire aux consommateurs qui l’interpellent par téléphone. Or, de nombreux musulmans, notamment ceux qui suivent essentiellement, voire exclusivement, les avis religieux émanant de savants saoudiens, remplissent les restaurants KFC ou Quick en avançant des bouts de fatwas qui ne correspondent pas à la réalité. Citons le cas de l’abattage mécanique. Quelques savants à qui a été posée la question de sa licéité ont affirmé qu’y recourir était acceptable. En revanche, ces mêmes savants interdisent l’électronarcose avant abattage. Or, il est impossible d’abattre mécaniquement, c’est-à-dire à la chaîne, des bêtes sans recourir à l’électronarcose. En interdisant l’électronarcose, ces savants interdisent donc l’abattage mécanique.

Ainsi en citant des bouts de fatwas, ces musulmans, qui par leur apparence (qamis, barbe, hijab, jilbab, etc.) confortent les musulmans moins pratiquants, sont malgré eux d’effroyables cautions aux promoteurs du faux halal. Nous espérons que la fatwa du cheikh Rajihi leur remettra les idées en place et qu’ils cesseront d’être les alliés objectifs de ces industriels qui se fichent des règles du halal, mais pas des énormes bénéfices qu’ils en tirent. Ci-après donc la transcription, par Majarrah, de la réponse du cheikh, qui est docteur en shari’a et enseignant à l’université islamique de Ryadh et qui a été pendant plus de 40 ans l’un des principaux élèves de cheikh Ibn Baz (rahimahu-Llâh).

Question : Nous résidons en France et nous avons récemment vu à la télévision française la diffusion d’un reportage consacré à la production de viande halâl en France. Notre plus grande surprise a été d’apprendre qu’une grande société – celui qui a posé la question mentionne le nom de cette société -, dont les dirigeants sont non-musulmans…

Intervention du cheikh : comment leur faire confiance alors qu’ils ne sont pas musulmans ?

Poursuite de la question : Cette société vend des poulets en prétendant que ces derniers sont halaal, mais il est ensuite apparu qu’elle ne procédait pas à la mise à mort des poulets selon le rite islamique, et qu’aucun contrôleur de la méthode d’abattage n’était présent dans ses bâtiments. Elle prétend être contrôlée par une association islamique, mais il s’avère que le directeur de cette association est non seulement inconnu, mais en plus constamment absent, et qu’elle ne dispose en réalité d’aucun contrôleur de la méthode d’abattage.

Ce documentaire nous a également appris que cette société importait ses bêtes dans plusieurs pays du Golfe, et particulièrement dans le royaume d’Arabie saoudite. Nous attendons de vous des indications afin de parvenir à éradiquer ce grand mal, bâraka-Llâhu fikum.

Réponse du cheikh : En tous cas, il est certain que le Prophète صلى اهللا عليه وسلم a dit :
« Eloigne-toi ce qui suscite en toi la suspicion et rapproche-toi de ce qui ne la suscite pas », tu te dois ainsi de t’éloigner de ce qui te paraît douteux afin de t’orienter vers ce qui ne l’est pas. Si cette société provoque en toi des doutes, éloigne-toi d’elle, et la Louange est à Allâh. La viande doit être achetée uniquement auprès de bouchers connus, et tu as également la possibilité d’acheter une bête et de la sacrifier toi-même. Quant à ce qui suscite le doute, éloigne t’en, et ce afin de te dédouaner de cette responsabilité [vis-à-vis d’Allâh]. Préserve ta religion et ton honneur.

Question : Quel conseil pouvez-vous donner aux commerçants important cette viande ?
Réponse du Shaykh :
Les commerçants se doivent de n’importer que les viandes provenant d’une société de confiance, et connue pour sacrifier ses bêtes selon le rite islamique, il n’y a aucun doute à ce sujet.
Les musulmans ont l’obligation de n’importer que les bêtes au sujet desquelles ils ont la certitude qu’elles ont été abattues selon le rite islamique, à savoir : utiliser un instrument tranchant, trancher les artères carotides et l’œsophage, vider la bête de son sang, mentionner le nom d’Allâh, être une personne des gens du Livre ou un musulman.
Ces conditions doivent impérativement être remplies.

Cette réponse tombe sous le sens. Mais dans la bouche d’un savant, elle a beaucoup plus de poids que sur un simple site Internet ou un fidèle quelconque. N’hésitez pas à diffuser un maximum cette réponse du cheikh Rajihi, notamment en cliquant sur le bouton Facebook en bas à droite. Pour info, vos efforts dans la diffusion de l’information portent leurs fruits et ont un véritable impact sur le marché du halal. De vrais changements sont en cours. Des industriels peu regardants jusque-là sur la qualité halal des produits qu’ils commercialisent ne veulent plus jouer avec le feu et ont décidé de se ranger pour éviter d’être emporté par le halalgate qui finira par éclater tôt ou tard. Agissez, diffusez l’information.

Pour écouter la question et la réponse du cheikh Rajihi, cliquez sur le lien suivant : Cheikh Rajihi – Abstenez-vous des poulets douteux



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (69 commentaires)

  1. ibn-abdoullah    

    Assalamoualaikoum
    @ kanz: akhi ma question reste sans reponse? voir ma première question hier barakallahoufik
    la deuxieme si pour la petition signe sur halalendanger.com que kanz est parmis la sgnataire machaallah bonne chose mais si on regarde plus loin c nest plus aux oulama (savant) de decider concernant la sharia mais aux membre de CFCM, alors que nous savions que la plus part des membres ne sont pas des savant et les membres change? Qu’Allah nous protege.
    Ibn Abdoullah

    51
  2. farone    

    Bonjour je me permets de revenir vers vous concernant l’élaboration inchallah du tract afin d envisager une action direct chez une grosse enseigne de distribution tels que Carrefour; donc j aimerais connaitre la liste des différents organismes de certification halal que l’on retrouve en france, et de plus j’aimerais savoir quels sont (d aprés vous) les organismes qui sont fiables à 100% aujourd’ hui????!!!

    merci

    52
  3. Nordean    

    Pour le titre de ce tract je propose : « Musulmans, on vous ment ! »

    53
  4. FM    

    Salam ailkum wr wb ,
    Des tracts, des actions coup de poing ?
    Bien sûr, mais si les gens ne savent pas pourquoi c’est du faux à quoi cela sert il ?
    Informons nous les uns les autres de ce qui se passe et la manière de limiter la prolifération de ce faux Halal se fera progressivement.
    Certes nous n avons pas de temps à perdre pour la réalisation de nos Duaas, mais si nous arrivons pas à savoir pourquoi et comment nous sommes – nous consommateurs- les maitres de cet énorme enjeux et rappelons qu il s’agit de spiritualité et pas seulement de consommation
    Remettons-nous en question, nous sommes traités comme nous leur donnons l’occasion de le faire :

    Que veut dire manger Halal pour nous musulmans ?

    Si nous sommes plus exigeants avec nous même et prenons au sérieux cet acte d’adoration alors les industriels changeront leurs manières de faire.

    L’islam est une religion ouverte et tolèrante et nous ne sommes pas tous au même niveau de foi et/ou de pratique
    Posons nous la vraie question : ou suis je dans mon adoration et ma relation à dieu ?

    « La Balle Halal est dans notre camp »
    Arretons de tout accepter sous pretexte de Halalitude .

    FM
    French Muslim

    54
  5. ibrahimamor    

    Salam Alaykoum je suis passé au Quick juste par curiosité il y a quelques jours, je confirme un bon pourcentage de la clientèle est composé des frères et surtout beaucoup de sœurs qui extériorisent leur islam (barbe, jilbeb, qamis mi mollet) quand tu discutes avec les musulmans de base ils se justifient par la présence de ses premiers!
    J’ai énormément de mal a comprendre cette attitude de leurs part .Pourquoi?

    55
  6. farone    

    FM justement ces actions avec tracts vont certainement permettre d informer réellement les fréres et soeurs qui sont dans le faux et qui ne le savent pas!!!!
    Ok la balle est dans motre camp mais si on ne passe pas à l action avec des opérations plus concréte que juste dénoncer celà dns des conversations ou sur internet, je pense que cette balle va restr encore longtemps dans notre camp!!! Il faut mettre la pression au industriel et distributeur.

    Et Mr Al kanz j attend svp toujours la liste des certifications fiables et celle qui ne le sont pas!!!! svp Chiche??????

    56
  7. farone    

    chiche pas chiche????? quand il faut se muiller et donner des non, il y a plus personnes mdrrr

    57
  8. Mohamed    

    Le bon comportement c’est la chose qui pèse le plus lourd dans la balance

    58
  9. hessine    

    salam alaykoum à tous al hamdoulillah la vérité trionphe toujours bi idnil’allah mais la question qui se pose
    pourquoi nos soit disant savants des différentes associations ne parlent pas ou donne un avis sur la viande qu’il mange en france,il faut attendre un avis de l’arabie saoudite pour bouger.
    bréf,on doit tous faire un éffort car manger halal est le premier pas pour des invocations exocées.
    wa salam.

    59
  10. farone    

    A quand un listing des certifications halals en france, avec une liste de ceux qui ont leur propre contrileur (donc fiable) et les autres qui contre rien du tout!!!!

    60
  11. bidar    

    @aymen
    voici un article interessant pour confirmer mes propos sur l’ independance des fatwas en Arabie Saoudite
    http://www.halalmagazine.com/pour-en-finir-avec-les-fatwas

    wa salam

    61
  12. MOUSS    

    Bonjour à tous,

    Juste que je trouve regrettable qu’une telle émission n’est pas été diffusée sur une chaine en clair car tout le monde n’a pas accès à Canal Plus.
    Elle aurait eu un impact extraordinaire et nos frères et soeurs se seraient rendus compte comment on s’est moqué d’eux et avec la bénédiction des pseudo-institutions qui sont sencées veiller au grain.

    62
  13. Al-Kanz    

    Mouss,

    à chacun de prendre le relais et d’agir.

    63
  14. abdellah    

    @farone cela existe déjà aller sur http://www.debat-halal.fr dans l’onglet « organismes sacrificateurs »

    64
  15. abdellah    

    @abu maryam, sérieusement les gens comme vous seront toujours un mystère pour moi, j’essaye de comprendre votre logique mais c’est impossible, vous êtes illogique. vous devez être ce qu’on appelle l’islam paradoxal parisien: le summum, la quintessence, le résumé du n’importequoi de l’islam de france.
    quand on est dans un pays non musulman, ou le haram est majoritaire au halal, la règle de al muharam s’applique par précaution, il faut considérer que tout est haram sauf ce qu’on prouve à 100% être halal.
    et vous les muslims d’avant hier, vous venez avec une formule passe partout bien confortable pour le naf: tout est halal sauf ce qui est clairement et sans l’ombre d’un doute considéré comme haram…SUPER, un mécréant qui voudrait écouler ses marchandises douteuses dans les pays musulmans et chez les musulmans n’aurait pas trouver meilleur formule.

    65
  16. Salon du halal en Amérique du Sud    

    […] Si l’Amérique du Sud ne compte pas de fortes populations musulmanes, elle tient malgré tout une place centrale sur le marché du halal… et du faux halal dans le monde. L’Argentine ou le Brésil sont en effet de très gros exportateurs de viande en direction des pays musulmans et du marché halal européen. L’Argentine, le Brésil, le Mexique ou encore l’Uruguay exporte en masse du boeuf dans plusieurs dizaines de pays. S’agissant de la volaille, le Moyen Orient constitue le premier marché pour le Brésil. Des centaines de milliers de tonnes de poulets inondent les pays du Golfe, du frozen chicken abattu mécaniquement sans contrôleurs. Du bon haram à la Doux. […]

    66
  17. AbdallahJoneJLB    

    Et dire que l’État a récemment aidé Doux pour qu’ils ne déposent pas le bilan.
    Je n’ose même pas imaginer depuis combien d’années ils auraient cessé leur activité si tous nos frères musulmans qui sont soit tombés dans le piège indépendamment d’eux-mêmes, soit restés figés sur leurs idées (gens du livre donc on peut consommer en toute tranquillité ; ou le fameux « ‘ala laqabtou« , etc.) et qui continuent d’acheter et de consommer les poulets Doux malgré toutes les mises en garde de leurs proches ou bien même des différents (et nombreux) reportages passés à la TV ces dernières années à ce sujet, n’avaient pas persister à croire que c’était halal à 100%.
    Mr. Doux, si vous aviez fait du vrai halal (avec toutes les méthodes que ça requiert) dès le départ, je pense que vos comptes se seraient mieux portés.
    Aujourd’hui, je n’attends qu’une chose : que dans 6 mois rien ne s’arrange, je dirais même que ça s’empire, et que vous déposiez le bilan pour tous les consommateurs musulmans de par le monde que vous avez très consciencieusement dupés (et que vous continuez, hélas, de duper) depuis de nombreuses années maintenant.

    67
  18. Tilly-Sabco, Salvel et Doux, le pseudo halal en pays musulman    

    […] Un cheikh saoudien invite à ne pas manger les poulets Doux et donc chez KFC et – Nouvelle fatwa contre les poulets Doux, KFC, Carrefour et assimilés […]

    68
  19. El periódico Al-Kanz sobre la HalalExpoChile – Halal Certification Center Of Chile    

    […] Si l’Amérique du Sud ne compte pas de fortes populations musulmanes, elle tient malgré tout une place centrale sur le marché du halal… et du faux halal dans le monde. L’Argentine ou le Brésil sont en effet de très gros exportateurs de viande en direction des pays musulmans et du marché halal européen. L’Argentine, le Brésil, le Mexique ou encore l’Uruguay exporte en masse du boeuf dans plusieurs dizaines de pays. S’agissant de la volaille, le Moyen Orient constitue le premier marché pour le Brésil. Des centaines de milliers de tonnes de poulets inondent les pays du Golfe, du frozen chicken abattu mécaniquement sans contrôleurs. Du bon haram à la Doux. […]

    69

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.