Boucherie halal : plus d’une tonne de produits et de viandes avariés découverts à Agde

Par Al-Kanz

Un client aussi consciencieux que mécontent a permis de mettre fin à la fraude.

boucherie halal viande avariée

Mardi 18 décembre, la préfecture de police du département de l’Hérault (34) a publié sur son compte Twitter des photos prises dans une boucherie halal de la ville d’Agde.

De la viande avariée à même le sol

Les images sont peu ragoûtantes. Le contrôle inopiné effectué le jour-même par trois fonctionnaires de police et un agent de la DDPP (direction départementale de la protection des populations) a pu mettre au jour plus d’une tonne de produits avariés.

L’établissement, à la fois boucherie halal et épicerie orientale, stockait dans ses frigos et son arrière-boutique des merguez moisis, poulets avariés, viandes d’agneau et de boeuf totalement impropres à la consommation. Dont certaines à même le sol, dans des conditions infectes.

boucherie halal viande avariée

A cela s’ajoutent, précise Le Parisien, “de nombreux produits dont la date de péremption était dépassée : boissons sucrées, produits secs, conserves…”

boucherie halal viande avariée

Le contrôle a pu être déclenché grâce à un client de cette boucherie, située dans la zone industrielle dites “des Sept Fonts”, qui a alerté les autorités, évitant ainsi un drame. L’établissement, qui ne devrait plus ouvrir ses portes, aurait pu en effet faire la une des journaux non pas suite à ce contrôle administratif, mais après la mort d’un enfant, d’une femme enceinte, d’un malade immuno-déprimée, d’un client âgé, soit autant de personnes à risques face à la terrible bactérie Escherichia coli qui, on le sait, raffole de ce type d’environnement.

boucherie halal viande avariée
Poulets moisis estampillés “Mosquée de Paris”

Voilà pourquoi il est urgent d’en finir avec le laxisme ambiant des consommateurs qui se contentent de « faire confiance » à leur boucher musulman. Le marché de la viande halal est totalement vérolé.

Contrôler tous les restaurants et boucheries halal

Il faut appliquer à toutes les boucheries et tous les restaurants halal sans exception le type de contrôles effectués par les organismes de certification Achahada et AVS (A votre service) : non seulement toutes les viandes commercialisées dans ces établissements sont tracées depuis l’abattoir, mais encore jusqu’à trois contrôles inopinés sont réalisés tous les jours par un employé de l’organisme. Tricher est impossible, tant sur le caractère halal que sur la qualité sanitaire des viandes.

Chaque établissement est contrôlé jusqu’à trois fois par jour, à l’improviste.

Avec la visite, d’une à trois fois par jour et sans prévenir, d’un contrôleur indépendant, le boucher ou le restaurateur partenaire d’Achahada ou AVS offre une garantie à ses clients : “vous pouvez venir manger en toute sécurité dans mon établissement. Pas de viande non halal et avariée dans votre assiette ou votre panier.”

Les musulmans doivent se prendre en charge et répliquer ce modèle qui fonctionne sans attendre qu’AVS ou Achahada déploient des équipes dans toute la France.

Mais combien sont-ils à accepter d’agir en ce sens, tant il est aisé de détourner le regard… jusqu’au prochain scandale médiatique ? Alors, on dira son indignation sur les réseaux sociaux : “on ne peut plus faire confiance à personne”, “on ne peut plus rien manger”, “je vais devenir végétarien”, “je dis ‘bismiLlah’ [au nom de Dieu, NdlR] et je mange”, etc. En bref, du bruit et encore du bruit, pour le plus grand plaisir des fraudeurs qui rient de ces consommateurs qu’ils escroquent dans l’impunité la plus totale.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Har    

    Salam aleykoum,

    C’est effectivement un vrai problème ! Il faut vraiment que l’on se prend en main car effectivement il a y peu de contrôle malheureusement.

    Il semble que Achahada ne procède pas à 3 contrôles par jour dans les restaurants et les bouchers car il est écrit sur leur site web : “De 1 à 2 contrôles inopinés par jours (tous les jours de l’année)”
    https://achahada.com/les-bouchers/
    et https://achahada.com/les-restaurants/
    Est-ce vraiment suffisant ? Je n’ai aucune idée !?

    1
  2. Serviteur du Clément    

    SAlem aleykoum Wa rahmatou Allah Wa barakatou,
    C’est un problème de santé publique et c’est une prérogative régalienne de l’Etat et de ses services. La personne a eu le bon reflexe de signaler aux autorité de l’Etat, la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Population car la sanction est immédiate avec dans un 1er temps une fermeture administrative en mesure d’Urgence jusqu’a comparution devant le tribunal. Mais cela n’est pas du ressort des organismes de contrôles quels qui soient. Nonosbtant le fait qu’il y a deja eu de rappel de produits certifiés Halal par un organisme de contrôle aussi réputé qu’il peut être hélas .
    Al Hamdoulilah une hécatombe a été évitée et merci à AL Kanz d’être le relais de ce type de danger à se prémunir.
    Jazakoum Allah bi khir.
    Serviteur du Clément

    2
  3. Farid    

    Salam ‘alaykoum
    Nous n’avons ce que nous méritons, amateurs de viande bas de gamme car privilégiant le quantitatif sur le qualitatif, nos bouchers dans la très grande majorité nous fourguent des avants de vache laitière dont personne ne veut. Ces bêtes coriaces destinées à l’équarrissage font le bonheur des consommateurs d’animaux et non de viande ainsi que la fortune de nos bouchers. Pourquoi nos bouchers devraient changer des pratiques qui leur permettent des marges exorbitantes et nous imposent le jeune bovin sans goût, la vache laitière, le veau de laitière, enfin tout sauf des races à viandes ayant un atteint un certain âge pour être abattues et dont le marché ne veut pas. Alors pourquoi ne pas nous fourguer l’innommable puisque nous le consommons.

    3
  4. Hachemi    

    Aujourd’hui c’est dans le nord, 3 boucheries et 1500kg de viande impropre à la consommation http://www.lavoixdunord.fr/545215/article/2019-03-01/plus-d-une-tonne-de-viande-avariee-saisie-dans-trois-boucheries-hallal.
    Il semble que le phénomène ne soit pas prêt de cesser, d’autant que beaucoup de leurs clients sont convaincus de la bonne foi de leur prétendu boucher mais qui ne sont en réalité que de minables escrocs. Comme ces prétendus musulmans qui regardent leur porte-monnaie et se rassurent entre-eux en se disant que cette viande est halal. Qu’Allah les guide

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.