En Belgique, les autorités organisent le sacrifice rituel de l’aïd al-kebir

Par Al-Kanz

En Belgique, l’aïd al-kebir aura officiellement lieu le jeudi 20 décembre 2007. Les autorités de Bruxelles n’ont, à cette occasion, pas lésiné sur les moyens : un fascicule édité par l’agence Bruxelles-Propreté a été édité à 60 000 exemplaires. Il est distribué dans les communes et les mosquées de la région bruxelloises. Traduit en français, […]

En Belgique, les autorités organisent le sacrifice rituel de l’aïd al-kebir

En Belgique, l’aïd al-kebir aura officiellement lieu le jeudi 20 décembre 2007. Les autorités de Bruxelles n’ont, à cette occasion, pas lésiné sur les moyens : un fascicule édité par l’agence Bruxelles-Propreté a été édité à 60 000 exemplaires. Il est distribué dans les communes et les mosquées de la région bruxelloises.

Traduit en français, en arabe, en turc et en néerlandais, ce fascicule indique aux Bruxellois les coordonnées des quatre abattoirs communaux de la région bruxelloise, situés à Asse, à Roosdaal, à Meise et à Meslin-l’Evêque. Ainsi que celles de quatre autres abattoirs privés qui se trouvent à la périphérie de la région.

S’agissant des quatre abattoirs publics, d’une capacité d’environ 500 moutons chacun, ils ne couvriront bien évidemment pas les besoins de la population musulmane de Bruxelles. Selon les chiffres de l’année 2003, c’est entre 70 000 et 100 000 moutons qui sont sacrifiés dans toute la Belgique. C’est peut-être pour cela que dans un manuel intitulé « Manuel relatif à l’organisation des abattages rituels lors de la fête de l’aïd al-adha » il est rappelé la possibilité de faire « un don à une organisation qui vient en aide à des musulmans ou à des communautés musulmanes ». C’est juste. Même si la démonstration est un peu légère :

Le sacrifice ne fait pas partie des 5 piliers de l’Islam, et il est plus considéré comme une tradition que comme une obligation coranique. Par conséquent, des solutions alternatives au sacrifice sont possibles telles que le don ou l’offrande. Les gens peuvent faire un don personnel, un don à une organisation qui vient en aide à des musulmans ou à des communautés musulmanes (exemple : villages pauvres) ou passer par une organisation qui met en conserve de la viande sacrifiée, laquelle sera alors distribuée à des familles qui ne peuvent abattre elles-même un mouton. »

Si toutefois, vous êtes de la région de Bruxelles et que vous n’avez pas la possibilité de procéder au sacrifice rituel, nous invitons à offrir votre mouton à des nécessiteux en participant à l’opération Tabaski 2007 (voir Aid al-kebir 2007 : offrir un mouton aux démunis pour 50 euros).

Etourdissement préalable

Dans ce manuel mis à la disposition des musulmans de Bruxelles et sa région, la question de l’étourdissement préalable au sacrifice est abordée (voir page 9).

La Loi de 1986 relative à la protection et au bien-être des animaux prévoit que chaque abattage doit être précédé d’un étourdissement de l’animal. Les différentes méthodes d’étourdissement sont détaillées au chapitre III de l’annexe de l’Arrêté Royal du 16 janvier 1998 relatif à la protection des animaux pendant l’abattage ou la mise à mort.

Une dérogation à l’obligation d’étourdissement est cependant prévue pour les abattages prescrits par un rite religieux, à condition que l’abattage ait lieu dans un établissement agréé. L’abattage est effectué par un sacrificateur agréé par le culte en charge de l’organisation. Cette disposition est précisée dans l’arrêté royal du 11 février 1988 relatif à certains abattages prescrits par un rite religieux.

On constate que, comme en France, le sacrifice rituel musulman et le sacrifice rituel juif dispose d’une dérogation qui autorise que l’abattage se fasse sans étourdissement préalable, condition sine qua non pour la validité du sacrifice et la consommation de la viande.

Cliquez sur le lien suivant pour lire le manuel :
Manuel relatif à l’organisation des abattages rituels lors de la fête de l’aïd al-adha.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Nina Teso    

    Bonjour,

    je vous adresse une petite question: Il y a une statistique sur le numéro de moutons abattus pendant les jours de la fête de l’Aid dans la région de Bruxelles en 2011? où est-ce que vous avez trouvé le chiffres pour l’année 2003?

    Je m’appelle Nina Teso, je vis à Bruxelles et je suis cinéaste. Je suis en train de faire une recherche pour un éventuel documentaire sur cette fête.
    Merci beaucoup,

    Bien à vous,

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE