spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Pour les fêtes, Bernard Royal Dauphiné a commercialisé des poulets non halal « certifiées 100 % halal »

Dans la même catégorie

Début décembre, l’association rituelle de la grande mosquée de Lyon (ARGML) se séparait de Bernard Royal Dauphiné (BRD).

L’entrée en vigueur en juillet dernier d’une instruction technique (voir article mentionné ci-dessous) a contraint l’organisme de certification et de contrôle de la mosquée de Lyon et le volailler drômois à mettre un terme à leur partenariat de vingt-cinq ans.

Ne pouvant plus recourir à l’électronarcose selon des paramètres jugés trop faibles par l’Union européenne et refusant d’abandonner cette pratique, BRD n’a pu retenir son certificateur, selon qui les paramètres désormais exigés « tue quasi-systématiquement » les volailles avant même l’abattage ; ce qui rend les bêtes de fait non halal.

Lire – Halal : la mosquée de Lyon se sépare d’un de ses partenaires historiques

BRD n’envisageait pas d’abattage sans électronarcose, l’ARGML pas de volailles mortes avant l’abattage. Le divorce s’imposait.

C’est ainsi que depuis le 3 décembre dernier les poulets et autres chapons sont non seulement abattus en l’absence des habituels contrôles, indépendants et systématiques, des employés de l’ARGML, mais surtout le sont-ils après recours à cette électronarcose qui « tue quasi-systématiquement ».

Contactée par Al-Kanz, BRD nous assure que le sacrifice est toujours manuel, mais élude ce qui pose véritablement problème : après le départ de l’ARGML, l’entreprise a continué à estampiller halal des volailles issues d’abattage qui ne peuvent l’être, au vu du taux de létalité très élevé, cause du départ de l’ARGML.

Le volailler a procédé en connaissance de cause à ces abattages non halal en vue de commercialiser, dans sa « gamme festive 2021 » dindes, chapons et foies de volailles prétendument « 100 % halal ».

Bernard Royal Dauphiné volailles non halal
Cliquez pour agrandir

Ces volailles non halal estampillées halal se sont retrouvées, comme chaque année, dans les rayons de la grande distribution.

Bernard Royal Dauphiné volailles non halalBernard Royal Dauphiné volailles non halal

Expédié le 18 décembre, le chapon « halal », dont voici l’étiquette, abattu la veille ou l’avant-veille, n’est pas halal.

Bernard Royal Dauphiné volailles non halal

Si l’on s’en tient uniquement à ces volailles commercialisées il y a encore quelques jours dans un hypermarché, on constate qu’entre le 3 décembre, départ officiel de l’ARGML, et le 16 ou le 17 décembre, BRD s’est affranchie d’une condition sine qua non du halal : une bête morte avant l’abattage ne peut être déclarée halal. Autrement dit, l’entreprise a commercialisé en connaissance de cause des volailles non halal sous la mention halal.

Et après le 17 décembre ? « La direction du site a reçu un organisme certificateur afin d’étudier la mise en place d’une nouvelle certification halal », nous indique le volailler. Et d’ajouter : « La visite a eu lieu le 15 décembre 2021 et BRD est actuellement en attente d’une réponse de cet organisme. Conscient des interrogations que cette situation peut susciter auprès de ses clients et consommateurs, BRD a pris la décision de temporairement suspendre l’activité halal durant le délai nécessaire à cet organisme pour se prononcer. »

Un organisme certificateur ? La SFCVH-mosquée de Paris ? L’ACMIF-mosquée d’Evry ? Qu’il s’agisse de l’un de ces deux organismes de certification ou encore d’un autre, la certification de volailles mortes avant même l’abattage ne vaudra rien.

L’instruction technique du ministère de l’Agriculture ne permet que l’alternative suivante : soit BRD abandonne le halal, le recours à l’électronarcose étant désormais sans aucun doute totalement incompatible avec les exigences du halal, soit le volailler abandonne cette pratique et renoue, éventuellement, avec l’ARGML. Il n’existe aucune autre solution intermédiaire, sauf à vouloir tromper les consommateurs musulmans à la manière de très nombreux acteurs économiques sur le marché du halal alimentaire.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles